Localisée entre le Rhin et les Vosges, la région alsacienne fait partie des destinations préférées des adeptes de vins des 4 coins du monde. Partir en montagne, dans les bois, au bord des lacs ou dans les forêts permet de faire de nouvelles découvertes. En Alsace, le climat est agréable. Toutefois, la région est aussi réputée pour ses beaux paysages, mais surtout pour l’excellence de sa gastronomie et ses vins. Qu’est-ce qui distingue les produits des vignobles alsaciens ?

Vins d’Alsace : les caractéristiques

Dans la région alsacienne, plusieurs éléments sont propices à la production de bons vins. Il y a, par exemple, le climat et la composition du sol. Plus de 100 millions de bouteilles de vins sont remplies chaque année en Alsace. Le territoire s’étend sur environ 120 km de long, entre Marlenheim et Thann. Il compte une centaine de villages vignobles. Dans la première partie du domaine, le Bas-Rhin, située entre Strasbourg et Sélestat, est produit le tiers de la production de la région. La seconde partie du territoire viticole est constituée par le Haut-Rhin. Les vins d’Alsace se caractérisent par leur goût authentique et sans égal. Vous apprécierez aussi les produits viticoles de la région pour leur grande finesse ainsi que leur aspect pur et artisanal.

Les cépages d’Alsace

De nombreux cépages existent en Alsace. Les plus connus sont notamment :

  • le Sylvaner
  • le Pinot Blanc
  • le Pinot Gris
  • le Pinot Noir
  • le Muscat
  • le Riesling
  • le Gewurztraminer

Chaque cépage dispose de ses spécificités et vous réserve une saveur unique. Le choix de la bouteille doit alors se faire en fonction de vos plats.

Comment consommer les vins d’Alsace ?

Pour quelles occasions servir un vin d’Alsace ? Vous n’avez pas besoin d’un évènement spécifique pour savourer des vins d’Alsace de votre choix. Ces derniers s’apprécient dans les salons, sur la terrasse ou à table durant les repas. Pour un accord parfait entre mets et vin, vous devez connaître quelques principes sur les cépages d’Alsace.

  • le Sylvaner : du fait de sa discrétion, de sa légèreté et de son goût fruité, ce cépage peut accompagner des menus comprenant de la charcuterie, des poissons ou des fruits de mer
  • le Pinot Blanc : il s’agit d’un vin passe-partout qui se distingue par sa saveur fruitée
  • le Pinot Gris : vin agréablement fin et équilibré pouvant accompagner du foie gras, du saumon fumé, du gibier, des volailles ainsi que différents desserts
  • le Pinot Noir : conseillé avec du fromage, de la charcuterie ou des viandes rouges
  • le Muscat : parfait en apéritif, peut s’accorder avec les asperges
  • le Riesling : ce vin blanc sec peut servir d’accompagnement pour les poissons, la choucroute, les crustacés et les viandes blanches
  • le Gewurztraminer : il s’agit d’un vin corsé adapté en apéritif. Il s’accompagne très bien avec du fromage, différents desserts ou avec une préparation culinaire exotique

La conservation des vins d’Alsace

Comme les vins de Bourgogne et ceux d’origine bordelaise, les vins d’Alsace sont des vins de garde. Toutefois, la durée de conservation varie selon plusieurs critères, dont le type de vin et la qualité du millésime.

Certaines catégories de vins vous réservent des goûts exceptionnels au fur et à mesure de leur vieillissement. Le goût d’un riesling est, par exemple, bien meilleur après 2 ou 3 ans de conservation.

Une période de vieillissement en cave de 10 ans, voire plus, peut être envisagée pour les vins AOC d’Alsace. Il en est de même pour les grands crus. Les vins dans les classes VT et SGN peuvent rester dans leur cave pendant une ou quelques dizaines d’années, jusqu’à 50 ans pour certains.

Comment choisir son vin d’Alsace ?

Une grande diversité de vins est produite en Alsace. Cela s’explique par les variétés de sols dans la région, mais aussi par le savoir-faire des viticulteurs. Toutefois, il faut savoir que dans la région, il existe des types de raisins variés. Si le type de plat que vous souhaitez consommer est un facteur important à considérer pour un choix de vin adapté, votre budget est également incontournable. En effet, les différences de prix sont parfois énormes, selon la gamme du produit. À noter que l’ensemble des vins d’Alsace est classé AOC (Appellation d’Origine Contrôlée).

Articles récents