Les cépages, le millésime, le terroir et le prix font partie des critères à considérer pour bien choisir un vin. Les plus grands adeptes de vins réussissent facilement à identifier la meilleure bouteille qui convient à chaque repas, en fonction des menus prévus.

Conseils pour mieux conserver les vins

Les vins se différencient par leurs types et leurs espérances de vie. Certains disent que plus le vin a vieilli, plus il aura une meilleure saveur. D’autres affirment que le temps peut transformer l’arôme du vin. Il est vrai que lorsqu’une bouteille est gardée trop longtemps, le goût du raisin pourra disparaître. Tous les amateurs de vin veulent éviter un tel désagrément. Pour mieux profiter des saveurs tendres et exceptionnelles des vins, il est important de bien savoir les conserver.

La cave à vin idéale

La cave traditionnelle reste la cave parfaite pour conserver les vins. Elle est enterrée, humide et possède un sol en terre battue. Elle dispose également d’une température constante de 12 °C. Malheureusement, ce type de cave n’est pas à la portée de tout le monde. Heureusement, il existe aujourd’hui plusieurs solutions permettant aux vins de bénéficier des meilleures conditions de conservation : les climatiseurs, les isolants, les casiers à bouteilles, etc.

La bonne température

La température ambiante à l’intérieur d’une cave aura un impact direct sur l’évolution du vin. Les petites variations de quelques degrés n’entraîneront pas des dégâts sur les vins, tant que la température ne dépasse pas les 18 °C. Cette variation permet au vin de vivre en douceur et se bonifier tranquillement. Plus la température monte vite, l’évolution du vin se fera également vite. Cela peut provoquer des chocs thermiques qui sont mauvais pour le vin. La possession d’une cave à 12 °C n’est recommandée que pour les vins nécessitant une très longue durée de conservation. À cette condition, l’évolution des vins paraît très lente. Jusqu’à l’atteinte de leur parfaite maturité, il faudra faire preuve de patience.

L’humidité de la cave

La condition d’humidité est souvent ignorée par les amateurs de vin. Pourtant, elle fait partie des facteurs fondamentaux assurant au vin un bon vieillissement. Une cave trop sèche provoquera des dégâts irrémédiables sur la qualité du vin. L’absence d’humidité, soit moins de 70 % causera la sécheresse des bouchons et l’évaporation du vin. Résultat : les niveaux de vins descendent plus rapidement et donneront lieu à une oxydation prématurée. Ce phénomène s’aggrave si la température reste trop élevée.

Pour surveiller l’humidité de la cave, l’installation d’un hygromètre s’avère indispensable. Ainsi, aux premiers signes d’insuffisance d’humidité, il est primordial de réagir rapidement. La meilleure chose à faire est d’arroser le sol de cave de façon régulière. À noter que l’humidité élevée ne présente aucun risque pour le vin, mais peut, par contre, endommager les étiquettes.

La durée de conservation

La durée de conservation dépend du type de vin et de ses conditions de stockage. Il est important de donner aux vins les meilleures conditions de conservation. Il est aussi recommandé de surveiller d’une manière régulière l’état des bouteilles. Dans des conditions favorables, certains vins trouveront encore leur jeunesse après plusieurs années de garde.

Obscurité de la cave et choix du format

La lumière représente une autre menace pour la bonne conservation. En effet, elle est l’ennemie mortelle du vin. L’exposition prolongée à la lumière s’avère dangereuse pour les vins. Ces derniers prennent une déviance aromatique appelée « goût lumière ». Les bouteilles fabriquées en verre blanc sont les plus sensibles à ce problème, en laissant passer des rayons ultraviolets. C’est une raison pour laquelle les producteurs de vins commercialisent leurs bouteilles après les avoir emballées avec du papier de soie. Une cave à vin doit donc se retrouver dans le plus d’obscurité possible. Elle devra également être dotée d’ampoules de faible intensité.

Le vin disposant d’un format de contenant grand aura la meilleure conservation dans le temps. Conservées longtemps, les bouteilles entraînent l’oxydation rapide du vin. Le contenant parfait semble être l’effet magnum. Il permet aux vins de mieux maintenir leur fraîcheur que dans une bouteille. Dans un gros contenant de 150 cl, on trouve un apport d’oxygène plus réduit que dans une bouteille de 75 cl.

Articles récents